La technologie donne chaque jour un peu plus de pouvoir au client / consommateur. Cette “transformation digitale” s’impose à tous les acteurs : économiques, administratifs, éducatifs…

D’abord cantonnée à certains secteurs, cette transformation concerne aujourd’hui l’ensemble des entreprises qui doivent s’adapter.

Ce sont également l’ensemble des métiers qui sont repensés, la notion “d’employabilité” qui est bouleversée par des besoins de compétences nouvelles et par une capacité d’adaptation accrue. De l’enseignement à la formation, toute la chaîne de la compétence est à revoir.

Process complexe, expérimentation de chaque jour, aventure collective qui démarre souvent sans véritable mode d’emploi… tel est la réalité des projets de transformation digitale de notre société !

Faisant ce constat au quotidien avec nos clients mais aussi dans nos activités professionnelles, nous avons la volonté d’accompagner à leur rythme les entreprises et les particuliers dans cette (r)évolution.

Plutôt que de longs discours, nous tirons notre efficacité d’une démarche concrète, rapide et proche des individus en situation de travail.

Pour ce faire, nous avons développé DiGiTT, le référentiel professionnel des connaissances et des compétences digitales, cartographié les compétences attendues par les entreprises pour faire face à leurs enjeux de transformation numérique et élaboré une approche personnalisée de formation pour chacun.

Les bénéfices sont immédiats pour :

–        Les Entreprises qui font ainsi face à cette “urgence numérique” car les métiers changent rapidement.

–        Les particuliers qui peuvent directement se former et s’adapter aux nouvelles compétences attendues.

L’acculturation et l’engagement des collaborateurs : le défi à venir

« Le challenge de la TRANSFORMATION DIGITALE à l’échelle de l’entreprise est avant tout HUMAIN et pas seulement … TECHNOLOGIQUE.

Si nous ne souhaitons pas tout uniformiser avec le digital, il est intéressant de penser en terme de culture digitale d’entreprise, de chercher à la partager avec l’ensemble des collaborateurs mais aussi des clients et à mettre en avant les singularités. Tout le monde en sort grandi !… » Anne-Laure Vincent

Tous les dirigeants en sont convaincus.

En 2014, ils étaient 39% à déclarer que plus d’un quart de leurs collaborateurs verront leur métier évoluer dans les cinq prochaines années. Aujourd’hui, 88% considèrent que la transformation digitale est un enjeu majeur car elle entraîne un changement de modèle économique focalisé sur le client final. En 2018, les dirigeants reconnaissent que la transformation est un double mouvement : culturel et technique.

« Nous entendons par culturel, ou culture digitale, l’ensemble des éléments contributifs à la transformation entre autres : l’innovation, le digital-first, l’agilité, la décision par la donnée, la collaboration cross-fonctionnelle et bien sûr, l’orientation client. Dans la transformation du modèle opérationnel, ce pan culturel partagé par l’ensemble des collaborateurs est nécessaire pour susciter leur adhésion. » (source : étude réalisée par EY sur la transformation digitale pour Google)

Dans ce contexte de transformation profonde et rapide des métiers, la gestion des talents occupe une place essentielle. La certification des connaissances opérationnelles est ici au cœur d’un enjeu primordial.

  • Mesurer et valider ses compétences
  • Améliorer son employabilité
  • Se différencier et afficher son score DiGiTT sur son CV

Enseignement supérieur

  • Le monde professionnel exige des étudiants qu’ils aient des compétences opérationnelles.
  • L’environnement numérique évolue sans cesse et exige un renouvellement continue de l’enseignement.
  • Le Digital est un axe de développement majeur dans l’enseignement supérieur.
  • Organisez vos classes et vos enseignements autour de groupes homogènes
  • Adoptez une certification demandée par les entreprises et les recruteur
  • Améliorez l’employabilité de vos étudiants en certifiant leurs compétences digitales